Alors, comme ça vous souhaitez vous lancer dans une activité artisanale ? Que vous envisagiez de vendre vos propres créations artisanales, d’enseigner vos connaissances au travers d’ateliers ou pourquoi pas encore de vendre du matériel spécialisé, comment savez-vous que l’artisanat est vraiment fait pour vous ?

Beaucoup de personnes rêvent de vivre de leurs passions, plutôt que d’être payés à effectuer un travail qui ne les motive pas ou plus. Le rêve est souvent grand, vendre beaucoup pour vivre confortablement et heureux pour toujours. Aussi beau qu’il puisse être, le rêve peut différer de la réalité, les statistiques le montrent : 49,5% de taux d’échec dans les 5 premières années (source : Insee), ce qui peu démotiver.

Devenir chef d’entreprise n’est pas une décision à prendre à la légère, si c’est votre volonté, vous devez vous assurer d’y avoir suffisamment réfléchi, d’envisager toutes les conséquences, examiner la situation du marché et de déterminer s’il y a de la place pour vous.

Évaluer vos compétences et votre expérience

Si l’idée de diriger votre entreprise artisanale vous prend, il convient dans un premier temps de comprendre d’où cela vient. Dans la majorité des cas, avoir des compétences ou de l’expérience dans le domaine de l’artisanat est une raison courante et un point qui vous sera très bénéfique. Vous pouvez être déjà engagé et connaître l’univers de l’artisanat, en pratiquant le DIY (do it yourself) par exemple.

Peut-être que vous avez vendu vos produits artisanaux auparavant à des amis, à votre famille ou lors de petits événements et rencontres artisanales. Il est encore possible que vous ayez été en contact direct ou indirect avec l’artisanat dans votre précédent emploi. Il se peut même que vous n’ayez pas les connaissances nécessaires, mais que vous avez repéré une opportunité sur le marché et que vous voulez en profiter.

Quels que soient vos connaissances, compétences et expériences, commencez par faire une liste des raisons qui vous poussent à vous lancer dans une activité d’artisanat. Ensuite, notez toutes vos compétences et l’expériences pertinentes, à la fois sur le plan professionnels et de vos passions ou passe-temps. Enfin notez toutes vos forces et vos faiblesses, en étant honnête ! Pensez à répondre à des questions clés telles que celles-ci :

  • Avez-vous les compétences organisationnelles nécessaires pour faire marcher cette entreprise ?
  • Aimez-vous travailler seul ou avec d’autres personnes ?
  • Comment allez-vous financer votre entreprise ?
  • Êtes-vous du genre à prendre des risques ?
  • Combien d’heures par jour seriez-vous prêt à travailler ? Si vous avez une famille, que diraient-ils de vous voir travailler de longues heures, le soir ou le weekend ?
  • Croyez-vous en vous-même et votre capacité à faire ce travail ?
  • Connaissez-vous le marché de l’artisanat ?
  • Êtes-vous déjà un expert de l’artisanat ? Ou d’autres domaines seraient-ils plus pertinents ?
  • Êtes-vous bon pour communiquer et vendre des produits ou services ?
  • Êtes-vous créatif ?
  • Avez-vous du soutien ? Y a t-il quelqu’un qui pourrait vous aider ?
  • Êtes-vous fiable et travailleur ?
  • Êtes-vous disponible ? A quel point ?

Faire des listes et répondre à des questions comme celles-ci est très utile pour faire mûrir votre projet, et veiller à sa bonne planification et progression. Cela contribue à mettre toutes vos idées sur papier et vous permet d’être conscient de vos forces et faiblesses, ce qui vous aidera considérablement si vous êtes honnête dans vos réponses. Il se peut qu’il ne soit pas le bon moment pour démarrer une activité artisanale, mais dans un an ou deux, lorsque vous aurez un soutien financier disponible, cela sera peut-être mieux.

Si vous vous sentez incertain sur certaines de ces questions, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas gérer une entreprise, mais que vous avez probablement besoin de travailler sur ces points faibles.

Le plus important est de vous sentir heureux dans les choix que vous prendrez !

ateliers DIY