Dans les premiers jours de réflexion qui précédent la création de de votre atelier, il y a beaucoup de questions à prendre en considération. Afin de planifier vos actions, d’identifier et anticiper d’éventuels barrières, il est utile de remplir un questionnaire en vous aidant de nos conseils pour vivre de sa passion.

Bien que vous puissiez vous sentir prêts à lancer vos ateliers directement, passer du temps à inscrire vos pensées et expériences, ainsi que répondre à des questions clés sont des tâches utiles voire indispensables. Ces tâches vous aideront à déterminer vos forces et faiblesses, repérer les aspects de votre entreprise que vous ne maîtrisez pas à 100% et ainsi vous permettre de consolider les bases de votre atelier.

Répondez aux questions aussi honnêtement que possible. Il est tentant de regarder le bon côté des choses et espérer que tout ira bien, mais il est de loin préférable d’être complètement honnête à ce stade et de reconnaître les problèmes potentiels. Une fois qu’ils sont écrits et vous avez reconnu qu’ils existent, vous êtes plus susceptibles d’être en mesure de travailler à essayer de les résoudre pour enfin vivre de votre passion !

Questionnaire de démarrage d’un atelier + Checklist de démarrage

      • Avez-vous de l’expérience en gestion d’entreprise ?
      • Pourquoi voulez-vous lancer votre atelier ?
      • Êtes-vous motivé ?
      • Vous travaillez mieux seul ou en équipe ?
      • Avez-vous les compétences (créatives, techniques, pédagogiques) nécessaires pour gérer un atelier ?
      • Avez-vous un soutien financier ?
      • Êtes-vous à l’aise avec la gestion financière ?
      • Êtes-vous travailleur ?
      • Êtes-vous prêt à vous adapter aux besoins de votre entreprise ?
      • Comment allez-vous créer un équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle ?
      • Qu’est-ce qui vous motive ?
      • Y a t-il des facteurs qui peuvent vous empêcher de réaliser votre rêve entrepreneurial ?
      • Êtes-vous prêt à travailler plus fort et éventuellement pour moins d’argent ?  (au moins au début).
      • Comment allez vous réagir d’avoir un revenu fluctuant, plutôt qu’un salaire fixe à la fin du mois ?
      • Combien de soutiens avez-vous ? (soutiens moraux, techniques, pratiques…)
      • Êtes-vous prêt à vous adapter aux nouvelles technologies et à essayer de nouvelles techniques de promotion ?
      • Croyez-vous en vous-même et en votre idée d’atelier ?
      • Comment voyez-vous votre entreprise dans cinq ans?
        Il peut être intéressant de conserver votre questionnaire une fois rempli avec le reste de vos informations de démarrage. Lorsque votre entreprise sera lancée depuis un an ou deux, vous pourrez alors faire un bilan et voir comment vous avez résisté et si il y a encore des problèmes non résolus sur lesquels vous pouvez travailler. Bien sûr, beaucoup plus de nouvelles questions peuvent avoir vus le jour depuis !

créer-son-atelier

La checklist avant de lancer votre atelier

Maintenant que vous avez répondu au questionnaire et évalué vos réponses, il est temps de mettre ce que vous avez appris en action. Dans les premières étapes de création d’une entreprise, il y a une foultitude de choses à faire et à organiser. En utilisant une checklist vous pouvez répertorier et contrôler ce que vous devez faire et voir en un coup d’œil vos progrès.

Cette liste peut être écrite sur support papier et épinglée sur un panneau, écrite sur un tableau blanc sur un mur, tapée sur votre ordinateur ou collée à une porte selon vos préférences. N’oubliez pas de le garder à portée de main afin que vous puissiez cochez les choses réalisée à mesure que vous progressez.

La liste ci-dessous vous guidera pour concevoir votre liste, bien que la vôtre puisse être différente en fonction de votre activité, de votre avancement et des points sur lesquels vous souhaitez vous concentrer :

  • Choisir un nom d’entreprise.
  • Créer un site web pour votre atelier, ou trouver un concepteur pour le faire.
  • Créer un logo et des documents commerciaux/communicationnels.
  • Mener des études de marché et étudier les concurrents.
  • Trouver un local.
  • Étudier les possibilités de financement et d’obtention de prêts.
  • Rencontrer un conseiller en création d’entreprise.
  • Etudier les différents fournisseurs potentiels.
  • Trouver un expert-comptable.
  • Ouvrir un compte bancaire professionnel.
  • Étudier les différentes possibilité de communication.
  • Recherchez des programmes de formation pour la création d’entreprise.
  • Réfléchir aux problématiques liées au personnel et à la gestion.
  • Vérifier la disponibilité du nom de l’entreprise, puis l’enregistrer. Enregistrer les noms de domaine concernés.

Armé de cette liste, vous êtes prêt à affronter les différentes tâches qui vous attendent. Bonne chance !

ateliers DIY