Bienvenue sur ce guide en 4 parties qui vous permettra de savoir comment monter son PC facilement. Dans ce premier article vous comprendrez quels sont les avantages de monter son pc soi-même et aurez un aperçu des différentes étapes pour parvenir à vos fins !

Monter son PC ? A quoi bon ?

Monter son PC est une aventure gratifiante, mais pas seulement, cela a aussi du sens. Assembler son propre ordinateur de bureau vous permettra de d’obtenir de meilleures performances que celles offertes par les ordinateurs vendus au détail.

Sur le papier, ces derniers semblent très efficaces : des processeurs quatre cœurs, 6 Go de mémoire vive et de grands disques durs. En théorie, un « Gamer » pourrait jouer avec une configuration à 600€ de chez Dell ou HP puis ajouter plus tard une meilleure carte graphique. Cela pourrait suffire pour la plupart des gens ou durant quelques temps, à condition de ne pas être trop exigeants.

Si dans les années passées, le principal argument était que cela revenait à moins chers, ce n’est plus tellement le cas aujourd’hui. Les économies d’échelles réalisées par les marques ont fait chuté les prix des PC de marques et rendent les PC assemblés moins attractifs financièrement. Mais monter son PC, c’est avant tout la recherche d’une configuration personnalisée, de meilleures performances ou encore d’évolutivité. Voici les principaux avantages de monter son PC soi-même !

monter-son-pc-blog-diy-do-it-yourself-yearn-02

Le PC d’un certain « Rizoo », fabriqué dans un meuble Ikea !

Monter son PC : Une unité centrale personnalisée

Les PC de marques sont plus séduisantes que jamais avec leurs belles lignes sculptées, des hauteurs plus courtes et toutes les fonctionnalités utiles intégrées comme les lecteurs de cartes mémoire et les ports HDMI. Peu d’utilisateurs ont besoin de 8 baies de disques et six slots PCI aujourd’hui de toute façon, sauf pour des applications de niche !

Cependant, ces unités centrales sont peu flexibles. Elles laissent peu de place pour ajouter une carte graphique supplémentaire pour plus de puissance. Pas de possibilité non plus d’améliorer la circulation de l’air et parfois pas de ports libres au cas où. Des problèmes que l’on ne rencontre pas avec des unités centrales Antec ou Cooler Master par exemple.

Monter son PC : Gérer l’alimentation

Oubliez l’overclocking sur les PC de marques. Certains parviennent à peine à alimenter correctement une carte graphique standard avec leurs 250-300 watts, à moins qu’il ne s’agisse d’un modèle bas de gamme. Même si la puissance est suffisante, il n’y aura pas forcément la possibilité d’alimenter une carte graphique supplémentaire. Donc pas d’évolutivité une nouvelle fois, et des jeux qui peinent à tourner en hautes définitions.

Monter son PC : Maîtriser la carte mère

Difficile de comprendre quelle carte mère contient un PC de marque avant de l’acheter, elles sont souvent « No Name ». Même si le fabricant est signalé comme MSI ou Asus, il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse d’une version spéciale bas de gamme, conçue pour la marque de PC. Cela rend complexe l’ajout de nouvelles composantes et la gestion des pilotes !

Monter son PC : Choisir ses propres pièces de qualité

Avec la volonté de réaliser toujours plus d’économies, il est difficile d’avoir une totale confiance dans les pièces utilisées par les PC de marques. Même si de grandes marques figurent sur l’avant de l’unité centrale comme Intel ou AMD, qu’en est-il du disque dur, du lecteur DVD ou BluRay et des autres composantes ?

Maîtriser la qualité de chaque composante en les choisissant soi-même peu éviter de passer quelques semaines à négocier une prise en charge avec le service après-ventes.

monter-son-pc-blog-diy-do-it-yourself-yearn-03

Monter son PC : Fini les « Bloatware » !

Les « Bloatware » vous connaissez ? Ces logiciels aussi appelés « boufficiel », « inflagiciel » et « obésiciel » sont des logiciels installés par les marques et qui viennent polluer votre OS. Ils sont aussi présents dans le disque d’installation fourni avec votre ordinateur. Très souvent inutiles, ces logiciels utilisent des ressources et diminuent ainsi l’efficacité de votre machine. Il vous faudra donc les désinstaller un par un lorsque c’est possible…

Monter son PC : Bénéficier d’un support client efficace

Acheter un PC de marque c’est faire avec son service après-vente. S’il y a 15 ans, lorsque les ordinateurs valaient en moyenne 3000€, les services clients étaient de haut niveau, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

Si vous avez en horreur de passer 2 heures au téléphone et qu’on vous propose de réinstaller le câble d’alimentation pour la 5ème fois, il est préférable de choisir de monter son PC. Vous pourrez alors remplacer vous-même la pièce défectueuse et/ou communiquer directement avec le fabricant.

Monter son PC : L’évolutivité

C’est en lien avec tout ce qu’on a dit précédemment : si vous souhaitez ajouter quelque chose à un PC de marque ou le faire évoluer, votre garantie prend automatiquement fin et vous n’êtes pas assurés d’avoir une bonne compatibilité. Monter son PC permet d’améliorer son ordinateur dès qu’on le souhaite et que notre budget le permet !

Pour finir je dirais juste que monter son PC c’est aussi très gratifiant ! En quelques heures, vous en saurez bien plus sur la façon de résoudre certains problèmes sur votre ordinateur, serez moins dépendants des services clients et exposerez fièrement ce PC que vous avez assemblé vous-même comme un pro 🙂

ateliers DIY