Salut les Yearners ! Les créatifs sont aussi de grands sentimentaux, c’est donc tout naturellement qu’ils essaient de solutionner certains grands problèmes de ce monde avec beaucoup d’originalité. Second Life Toys est le parfait exemple d’une opération créative pour trouver de nouveaux donneurs enfants.

Tout le monde a eu dans son enfance un jouet auquel il manquait un œil, un bras ou pire encore, la tête. On essayait de réparer tant bien que mal mais ce n’était jamais plus pareil (essayez de remettre une tête de Barbie ^^). Akira Suzuki et Togo Kida de l’agence Dentsu, se sont souvenus de cela et s’en sont inspirés pour créer le projet Second Life Toys. L’idée de ces derniers : redonner vie à des peluches handicapées en leur faisant des « transplantations » afin de sensibiliser les enfants au don d’organe.

Second Life Toys : trouver de nouveaux donneurs

En effet au Japon, de nombreux enfants sont en attente d’un don d’organe. Sur les 14 000 personnes qui attendent au Japon, seuls 2% finissent par recevoir un organe chaque année. La maladie et le don d’organe sont souvent des sujets Tabous que Second Life Toys souhaite dédramatiser au travers de cette initiative.

L’idée est simple et amusante, engager le publique dans cette problématique en faisant des greffes de membres à des peluches. Un moyen de faire passer le message tout en douceur auprès des enfants et de leur famille.

Si vous aussi vous avez envie de soutenir cette opération, nous vous proposons de nous envoyer les photos de vos peluches réparées par vos soins. Nous publierons avec plaisir toutes les photos de vos réalisations dans cet article afin de faire connaître ce problème au plus grand nombre.

 

ateliers DIY