La folie des succulentes

Si les succulentes font le bonheur des jardiniers depuis maintenant de nombreuses années, ces plantes faciles à cultiver se rendent à présent chez public bien plus large. En extérieur comme en intérieur, la succulente s’impose de plus en plus comme une tendance incontournable dans l’univers du DIY. Jusqu’à pousser sur nos ongles…

succulente-diy-yearn-20

Qu’est-ce qu’une succulente ?

Les succulentes sont des plantes de la famille des Cactées. Elles ont la particularité d’être particulièrement adaptées à la vie dans des lieux arides, grâce à leur forme atypique.

« Succulente », « plante grasse »

Au début simplement appelées « plantes grasses » et parfois même simplement considérées comme des « cactus » ou « cactées », elles se sont progressivement imposées sous le nom plus scientifique de « succulente ». Une dénomination qui leur vient de la forme charnue de leurs tiges, feuilles ou aiguillons suivant les espèces. Ces dernières sont riches en eau et en sels minéraux, mais contrairement à ce que ses appellations l’indiquent, elles ne contiennent pas de graisse.

Bien qu’appelées « plantes grasses », cela se réfère en réalité à leur morphologie. Les succulentes ne contiennent pas de substances grasses, mais de l’eau !

Pour la petite histoire…

Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que l’on commence à introduire des succulentes en Europe. L’aloès et le Figuier de Barbarie nous sont quant à eux plus connus. Venues du Moyen-Orient, ces plantes ont été une source de commerce des siècles avant notre ère.

La mode des succulentes débute en France dès les années 1820, avec des variétés originales notamment importées du Mexique. Cependant, le manque de connaissance de ces plantes a limité sa démocratisation jusqu’au début du XXe siècle.

Les succulentes et le DIY

Aujourd’hui, les techniques de prélèvements et la culture de certaines espèces sont bien mieux maîtrisées (bien que réglementées). Il est très simple pour le grand public de se procurer certaines variétés.

Influencés par les créateurs/blogueurs américains, de nombreux kits ont vu le jour pour permettre aux amateurs de s’essayer à la culture de ces plantes, notamment en intérieur dans des terrariums.

Faciles à cultiver, les plus créatifs ont pu se servir des techniques de culture de base tout en détournant les supports, pour obtenir des réalisations plus originales, comme vous pouvez le voir dans notre DIY Zap à droite.

Des déclinaisons de plus en plus originales

Les succulentes inspirent, jusqu’aux créations les plus originales. Suspendues, montées en pendentifs ou en bracelets… ces plantes grasses sont aujourd’hui utilisées à toutes les sauces. Soudainement, le jardinage est devenu cool et il ne paraît plus étrange d’entre de jeunes filles « hype » discuter pots de plantes et terrariums.

Des photos de succulentes sont même imprimées sur les pyjamas, les housses de couettes, cartes de vœux… Et aujourd’hui la tendance va même jusqu’aux succulentes Nail Art !

SOURCE AROZONA

L’artiste australien Roz Borg a lancé la pratique. Il explique dans un article du Huffington Post qu’il utilise pour cela de très jeunes succulentes collées sur de faux ongles à l’aide d’une colle florale Oasis (une colle spécialement étudiée pour les fleurs et plantes). Une fois la colle sèche, les succulentes continuent à pousser sur les ongles. Lorsqu’elles commencent à se détacher, il est temps de planter dans un vrai pot !

Les succulentes envahissent donc jusqu’à nos ongles, mais pas seulement… En effet, l’amour de ces plantes conduit même certaines blogueuses mode à se créer des couleurs de cheveux et des coiffures inspirées des succulentes.

succulentes-cheveux-diy-yearn

Mais avant d’essayer les combinaisons les plus folles, je vous propose de commencer par le commencement. Que diriez-vous d’apprendre les bases pour faire pousser ces petites plantes chez vous, en toute simplicité ?

Nos conseil pour débuter

Il ne faut pas craindre de se lancer dans la culture de succulentes. En effet, cela est très accessible. Pas besoin de serre ni de véranda, tous les lieux peuvent être appropriés pour cultiver ces plantes. Cela ne nécessite pas non plus de budget important.

Comment ?

Pour commencer il vous faut un contenant composé de terrines, dans un lieu bien éclairé et éloignés des courants d’air. Sous une fenêtre les succulentes s’épanouiront à merveille, à condition de ne pas les coller à la vitre. Cela évitera le froid et les brûlures du soleil.

Vous pouvez commencer à n’importe quel moment de l’année, même si le printemps et l’été sont plus favorables à la floraison. N’hésitez donc pas à les sortir, si possible, à cette période.

Contrairement aux idées reçues, les succulentes résistent bien au froid, leur température optimale en hivers étant de 10 à 12°C, sans arrosage. Elles sont alors en hibernation.

Les plus belles inspirations

Pour finir ce dossier, je vous propose une sélection de superbes tutoriels qui je l’espère vous inspireront et vous aideront à rejoindre la folie des succulentes !

ateliers DIY