Aujourd’hui vous avez la chance de partir à la découverte de Laetitia. En effet, avec plus de 10 000 personnes qui la suivent régulièrement sur Google + et presque 4 000 fans sur sa page Facebook, « Vert Cerise » est la preuve qu’un succès détonant peut arriver sans qu’on s’y attende. Profitez de cette interview riche en information qui saura, je l’espère, vous inspirer pour vivre de votre passion.

Vert Cerise, un blog DIY plein de créativité !

Bonjour Laetitia, tu es la créatrice de la marque Vert Cerise, mais avant de te présenter à ceux et celles qui ne te connaissent pas, pourquoi Vert Cerise ?

Cerise, c’est le nom que voulait me donner mon père (ce que ma mère a refusé catégoriquement ; dans son élan fruitier, il avait proposé « pomme » ou « prune »). Vert parce que mon chéri en avait marre du rose et c’est vrai que ça fait plus écolo et moins fifille, ce qui me correspond bien. Et finalement, Vert cerise parce que ça sonne bien. Et un sous titre « et bleu petit pois ? ». C’est le premier truc qui m’est venu à l’esprit. Je m’étais dit que je changerai plus tard, mais finalement il est resté et je l’aime bien. C’est un peu absurde, comme pour dire que tout ça n’est pas vraiment sérieux.

machine-a-coudre-1

En tant qu’homme créatif qui consulte régulièrement Vert Cerise, je me demande pourquoi avoir choisi de s’adresser exclusivement aux femmes ?

Ah bon ? Je ne m’adresse qu’aux femmes ! J’ai un univers très féminin mais les billets Voyages par exemple peuvent intéresser les hommes aussi, non ? Par ailleurs, il m’arrive régulièrement de croiser des hommes lors d’ateliers DIY et ils peuvent très bien manier l’aiguille à tricoter ou la machine à coudre comme il m’arrive également de jouer avec la meuleuse ou de souder des composants électroniques 😉

Quels produits proposes-tu sur Vert Cerise et en quoi sont-ils différents ?

Je réalise des motifs avec lesquels je fabrique des articles de papeterie, j’aime détourner des objets et surtout proposer des tutoriels DIY (Do It Yourself) pour fabriquer soi-même un objet déco, un bijou, un accessoire de mode, un vêtement… Souvent, plutôt qu’un produit, il n’y a donc sur mon blog qu’un mode d’emploi pour le fabriquer. L’avantage : vous pouvez le personnaliser et avoir un produit complètement unique à la fin !

DIY-journal

Tu vends tes produits sur Etsy, que penses-tu de ce site ?

J’ai une boutique sur Etsy, qui s’appelle vertceriseshop où je vends des articles de papeterie réalisés dans les motifs que je créé. Je travaille également pour cette entreprise à temps partiel mais je vais donner mon avis de la façon la plus objective possible. Pour moi, vendre sur Etsy présente l’énorme avantage de pouvoir toucher la planète entière. Et c’est un peu une référence : non seulement il est connu partout dans le monde d’acheteurs à la recherche de produits uniques (faits main ou vinage)  mais de plus de nombreuses boutiques des 4 coins de la planète ou des journalistes y vont pour découvrir de nouveaux produits. J’ai ainsi été contactée par un journal australien, Frankie et des boutiques au Canada, en Suède, en Angleterre, aux Etats-Unis ou au Canada par exemple. Autre avantage : sa communauté. Je travaille beaucoup avec les vendeurs du site en France et je suis toujours admirative de l’esprit d’entraide qu’on y trouve.

diy-tee-shirt-tampon-velo

Les inconvénients : mieux vaut maîtriser un minimum l’anglais pour tirer réellement parti de tout le potentiel du site. Par ailleurs, il ne faut pas croire qu’ouvrir une boutique suffit : il faut ensuite continuer à travailler pour la faire connaitre, développer sa marque, accroître sa notoriété, … mais c’est valable pour toutes les sites de vente !

Aujourd’hui arrives-tu à vivre de ta passion et es-tu satisfaites de la vie que tu t’es offerte en te lançant dans ton activité ?

Bien sûr, je travaille à mon compte sur des projets que je peux choisir, il me reste un peu de temps pour des projets personnels qui me tiennent à cœur, comme l’association Do It Yvette que j’ai monté avec deux amies (Marjorie du site Cococerise et Amélie de Morning by Foley) et le reste du temps, je travaille pour une entreprise qui partage les même valeurs que moi et grâce à laquelle je rencontre des gens créatifs et talentueux ! Que demandez de plus ?

diy-t-shirt

On peut apercevoir sur ton blog Vert Cerise, de manière un petit peu cachée au milieu de toute cette effervescence d’idées géniales, une section voyage. C’est ton péché mignon à toi ?

J’adore voyager. Je suis une éternelle curieuse et partir découvrir une nouvelle ville, un nouveau pays est toujours une expérience riche. J’ai la chance de voyager pas mal pour mon travail, ce qui me permet de vivre parfois les voyages autrement, avec des collègues toujours prêt à me faire découvrir leur ville (c’est pour moi la meilleure façon d’en profiter pleinement). J’adore également ramené des souvenirs. Chez moi, un tapis rose flou marocain côtoie une couverture en granny square chinée à New York. J’aime ces petites touches d’ailleurs, qui me rappelle des bons souvenirs. Je rapporte parfois des fournitures créatives : des rubans de Florence, des teintures du Maroc ou de la laine d’Islande  Et puis, il y a des voyages qui marquent, comme celui que j’ai fait en Islande, qui restera unique.

DIY-chaussures-a-paillette-vertcerise

Nos lecteurs sont déjà fans de tes réalisations, auront-ils la chance de te revoir sur Yearn au travers de tutoriels ou articles inspirés ?

Peut-être bien 😉

Vous aimez les interviews de  blogueurs ? Retrouvez vite l’interview de Camille, une véritable Twee !

ateliers DIY