Comment est fabriqué le CBD ?

La France, comme l’ensemble des pays européens, a légalisé la production de CBD. Ainsi, il peut être commercialisé librement et consommé par le public. Il reste cependant un complément alimentaire utilisé principalement à des fins thérapeutiques. Comme le risque de dépendance est assez élevé, sa fabrication est très bien règlementée.

La culture du CBD

La fabrication du CBD ou cannabidiol débute par la culture du cannabis, du chanvre ou de toute graminée pouvant en contenir. On utilise souvent du chanvre parce qu’il est facile à cultiver et que son pourcentage de THC est plus élevé que dans les autres graminacées. Après la récolte, lorsque la plante est adulte, on extrait le CBD et on le raffine.

  • L’extraction doit respecter les normes légales en vigueur ;
  • la plante doit provenir d’une culture certifiée ;
  • les techniques d’extraction doivent être comprises dans les normes de l’Union européenne ;
  • Seules les fleurs et les feuilles doivent être utilisées, y compris le bourgeon.

Pour éviter les poursuites et ainsi écouler ses productions, les fabricants sont tenus de prouver leur légalité. Même la phase d’extraction doit être faite selon des procédés déjà déterminés à l’avance. L’étape finale sert à changer le CBD brut en huile de CBD ou en poudre de CBD.

L’extraction du CBD avec du CO2

Le CO2 est très utilisé dans ce domaine parce qu’il est abordable et facile à utiliser. Cette méthode permet aussi d’extraire plusieurs autres composants de la plante. Ils peuvent être affectés à d’autres produits. L’extraction par CO2 est également très efficace et facile à réaliser. Comme tout se fait naturellement et sans contact direct, on peut dire que le CBD est de bonne qualité.

A lire aussi  Les recettes naturelles pour calmer les nausées

Cette technique est également plus rapide, ce qui est important pour les fabricants. Le gaz devient liquide lorsqu’il est chauffé. Cette action permet d’obtenir tous les cannabinoïdes de la plante (entière) après évaporation complète du gaz. 

L’extraction du CBD avec de l’huile

Ici, l’huile est contact direct avec les bourgeons. Après traitement, on obtient directement de l’huile de CBD pur. Il est meilleur en goût et vraiment « pur » alors qu’il est encore « brut ». Ce qui est parfait pour ceux qui ne cherchent que des produits authentiques. Ce CBD pur peut encore être raffiné pour devenir de la poudre de CBD.

Petit bémol, cette méthode est chère. Si les produits ne sont pas vendus, le fabricant se risque à un investissement à perte.

L’extraction du CBD avec de l’alcool

La transformation du CBD par l’alcool est très bon marché. Voilà pourquoi elle est très appliquée dans le domaine. Même si on prend les bourgeons, l’alcool aide à obtenir davantage de cannabidiol. La pâte collante est un concentré pur, ce qui est parfait pour l’exploitation.

Cette technique est donc très répandue dans la production de masse. Pourtant, le processus est lent et il faut encore traiter la pâte avant d’obtenir de l’huile ou de la poudre. Ceux-ci étant les seuls formats acceptés dans la commercialisation ou pour la distribution.

La phase de raffinement

La phase de raffinement consiste à éliminer tous les éléments hors CBD. Il est appelé « hivernage ». L’objectif est de séparer les terpènes des agents actifs pour ne prendre que l’huile. Il consiste à mélanger l’huile à de l’alcool. Après avoir été refroidie, la cire va se cristalliser, ce qui facilite le traitement. Le produit ainsi obtenu sera encore filtré.

A lire aussi  Comment utiliser le glaçon pour apaiser les douleurs ?

On obtient de l’huile de CBD à spectre complet ou à large spectre. Dans le dernier cas, l’isolat CBD comprend du CB pur à 99 %. Lorsqu’il est purifié, il peut être changé en poudre ou vendu sous format huileux.

Sous quelle forme acheter le CBD ? 

En plus de vous intéresser à la manière dont est fabriqué le CBD, vous pouvez aussi vous renseigner sous quelle forme il est possible de le faire. Quoi qu’il en soit, pour une consommation en toute légalité, le taux de THC doit être inférieur à 0,2 %. Sachez aussi que vous devrez attendre avant de prendre le volant de votre véhicule. Si vous avez besoin d’informations à propos du cbd, nous vous invitons à consulter ce blog. 

En attendant, voici les formes pour consommer du CBD :

  • L’huile de CBD : c’est aujourd’hui la forme la plus vendue, car c’est la plus simple à utiliser. Vous pourrez  la consommer par voie orale ou l’ajouter à une préparation culinaire.
  • Les fleurs de CBD : comme pour l’huile, vous pouvez la consommer dans des préparations culinaires, en infusion et pourquoi pas dans du lait.
  • Les gélules : c’est la façon la plus simple et la plus rapide, puisque vous pouvez en prendre à tout moment de la journée.
  • La résine de CBD : vous aurez besoin d’un vaporisateur pour consommer les fumées.
  • Le e-liquide : vous pouvez trouver des préparations toutes faites ou pour les adeptes du DIY, vous pourrez ajouter quelques gouttes d’huile à votre préparation.
  • Les dérivés alimentaires : libre à vous de vous laisser séduire par des bonbons, des pâtes ou des barres céréales par exemple.
A lire aussi  5 recettes naturelles contre les coups de soleil