Comment faire un hand spinner ?

Hand spinner : le jouet qui fascine les plus jeunes comme les plus âgés

Le hand spinner est classé parmi les jouets les plus prisés par les enfants et les adolescents. Il a été fabriqué dans les années 90 et est devenu à la mode depuis quelque temps déjà. Il s’est répandu très vite dans le monde que même les fabricants n’arrivent pas à suivre les commandes. Au vu de cette situation, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de fabriquer soi-même ce gadget.

 

Les différentes étapes pour faire un hand spinner

Confectionner un hand spinner est synonyme de le personnaliser à sa façon. Cependant, il est important de connaitre les techniques de base avant d’en fabriquer un. Pour commencer, il est conseillé de choisir les matériels disponibles dans les grandes surfaces comme le carton ou encore le papier. Ensuite, il faut acheter des cure-dents, des aiguilles de couture, des ciseaux ou un cutter, un pistolet à colle, des pièces de monnaie ou 3 boutons identiques et une colle en bâton. Pour la décoration de cette petite toupie, il est possible de se procurer des gabarits hand spinner à imprimer. Une fois que tous les matériels sont prêts, il faut débuter avec le découpage des gabarits et le collage de ces derniers sur le carton. Percer le petit gadget sur le centre avec un cure-dent puis couper les deux extrémités de celui-ci, puis y mettre de la colle et laisser sécher. Enfin, rajouter les pièces de monnaie pour rallonger le temps de rotation.

 

Les bienfaits de ce jouet

Le hand spinner n’est pas qu’un simple jouet, en effet, il permet de déstresser après une longue journée de travail. À la base, il a été conçu pour aider les enfants autistes afin qu’ils puissent canaliser leur énergie tout en se servant de leurs doigts. Il facilite la communication et surtout la concentration. Egalement, ce gadget est un moyen très efficace pour occuper les mains autrement, au lieu de se ronger les ongles par exemple. Par ailleurs, il joue un rôle important puisqu’il permet de muscler les mains. Il faut reconnaître que l’utilisateur a besoin d’une certaine force pour maintenir l’équilibre de l’objet et le laisser en mouvement de rotation pendant une longue durée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*