Guide pratique pour un meilleur entretien de la barbe

À l’image de ces dames qui scrutent avec attention leur mise en plis capillaire devant le miroir, vous admirez vous aussi votre barbe dans les moindres poils après de longues semaines d’attente. Et pour cause, un poil de barbe pousse en moyenne de 1 à 1.5 centimètre par mois. Dès lors, alors que vous avez su faire preuve de patience, rien de tel que quelques astuces de barbier pour ne pas ressembler à l’homme des cavernes et arborer avec fierté votre atout viril majeur

Les raisons d’entretenir votre toison 

Quelle que soit le type de votre barbe et sa longueur, en prendre soin au quotidien vous évite bien des désagréments. Exit donc les tiraillements, les démangeaisons, la peau du visage qui souffre, s’assèche et finit par laisser apparaître de petites pellicules. En outre, cela vous permet aussi et surtout, d’éviter d’avoir les poils rêches et ternes. Des soins que vous saurez lui porter, vous permettront de nourrir vos poils et votre peau et, de leur donner un aspect plus sain et élégant, tel un gentleman ! En marge, optez pour des produits à barbe ni trop gras, ni trop parfumés, ni trop chimique et donc des produits à barbe naturels qui vous permettront de faciliter la repousse saine et robuste des poils, histoire de parfaire votre prestance. Reflet de votre personnalité, votre barbe sera à l’image d’une carte de visite : mémorable. Gros plan sur les astuces à adopter, les rituels de base. 

Le lavage, bien loin d’être la barbe avec les bons gestes 

Ce n’est pas le tout de vouloir une belle barbe, encore faut-il la laver ! Cette dernière se doit d’être lavée au même titre que vos cheveux. Entre les cellules mortes, les poils morts, la poussière et la pollution, la transpiration et les éventuelles miettes, les poils de la barbe doivent rester propres pour être sains. Si d’aventure vous étiez tenté par les shampoings pour cheveux et les savons pour le corps, oubliez. Il est impératif d’opter pour des produits de lavage spécialement conçus pour la barbe et le visage et, les plus naturels possibles. Ensuite, comme pour un shampoing classique, lavez votre barbe 2 à 3 fois par semaine (voire une utilisation plus fréquente dépendamment de votre activité). Mettez une noisette de shampoing dans la paume de votre main, frottez et faites mousser. Appliquez ensuite le produit sur votre barbe et votre peau. Pour rincer de préférence, optez pour de l’eau tiède pour renforcer l’action du shampoing. Pour finir, pour la sécher n’utilisez surtout pas de sèche-cheveux. Ce dernier abîme et assèche les poils. Dès lors, tamponnez simplement votre barbe avec une serviette et le tour est joué. Vous ressentirez alors une sensation de propre, de fraîcheur, de douceur au niveau des poils de votre barbe.

L’eau à la bouche mais pensez aussi aux poils

S’il est important d’assurer une bonne hydratation de votre corps et notamment pendant la période de forte chaleur et lors de vos efforts, pensez aussi aux poils de votre barbe. Pour cette étape, optez pour des huiles, des baumes les plus naturels. Cela vous prendra moins d’une minute par jour pour éviter qu’elle ne perde de sa vitalité, de sa brillance, de sa souplesse, de sa douceur, de son élasticité, mais aussi pour la rebooster. Le baume et l’huile pour barbe ont quasiment la même composition : une base (huile argan, huile de pépin de chanvre, huile de coco par exemple) et un parfum qui est composé d’huiles essentielles. L’huile et le baume pour barbe s’appliquent le matin, après votre douche, sur une barbe préalablement séchée avec une serviette. Si vous optez pour l’huile seulement quelques gouttes suffisent. Concernant le baume, prenez juste une petite noisette. Dans tous les cas, faites chauffer le tout dans la paume de vos mains avant de l’appliquer de la racine jusqu’aux pointes.

Le coup de peigne pour dompter votre barbe

Une fois propre, mais aussi dès le saut du lit, pour les jours sans shampoing, peignez-vous la barbe. Commencez par la base de vos poils et peignez doucement vers leur extrémité pour les lisser et surtout, éviter de former des nœuds. Une fois fait, peignez votre barbe de façon plus énergique, toujours en partant de la base de vos poils afin d’avoir une belle tenue. Vous pouvez aussi au préalable les brosser avec une brosse pour faire tomber les poils morts et faciliter le lisage. Dans tous les cas, proscrirez les peignes et les brosses en plastique qui vont l’électrifiée. Préférez des matériaux naturels comme le bois, la corne ou encore le bambou pour les manches et les poils de sanglier pour la brosse. 

La coupe parfaite de votre barbe sans se mettre au carré 

Rien de tel que de couper la chique aux poils rebelles. Pour apporter du cachet et du caractère à votre barbe, faites qu’elle soit en harmonie avec la forme de votre visage. Ensuite, veillez à ce que les lignes de la barbe soient parfaitement tracées. Pour cela, utilisez une paire de ciseaux à moustache, mais aussi un rasoir. Le rasoir est en effet indispensable pour éliminer les poils qui se baladent de manière anarchique sur vos joues et/ou dans le cou. Bien entendu, vous devez prendre soin de votre peau et utiliser un produit de rasage spécialement adapté. À moins d’être exigent, en règle générale, il vous suffira de tracer les contours de votre barbe tous les 3 à 4 jours. Pour finir, n’hésitez pas à vous rendre chez le barbier régulièrement pour lui redonner une belle forme … et qui sait changer pourquoi pas de style de barbe. Autant d’astuce pour détrôner l’actuel champion de France de barbe 2019, le Toulousain Mathieu Puginier, au prochain championnat !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*