Isolation des combles, que faut-il savoir ?

Vous l’ignorez peut-être, mais les combles d’une maison sont responsables d’au moins un tiers de sa déperdition de chaleur. Il est alors fortement recommandé de les isoler pour optimiser non seulement l’étanchéité et les performances énergétiques du logement, mais aussi son confort. Si vous envisagez prochainement ces travaux chez vous, cet article vous fait l’économie de tout ce que vous devez savoir.

L’isolation des combles aménageables

Il existe plusieurs techniques d’isolation dont la mieux indiquée dépendra généralement du type de combles, leur accessibilité et la forme de la charpente. Ainsi, pour des combles aménageables par exemple, l’isolation peut se faire de l’intérieur comme de l’extérieur. Le premier procédé consistera alors à appliquer en une ou double couche l’isolant de votre choix entre les rampants. L’isolation de l’extérieur quant à elle vous permettra de conserver une hauteur normale (1,80m) dans vos combles, mais vous coûtera aussi plus cher. Ici, l’on fixera l’isolant entre la charpente et le toit et selon la forme de la charpente, on recourra une méthode spécifique. Au besoin, vous pouvez voir le site de ce professionnel pour en savoir plus.

L’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus se fait généralement de l’intérieur et notamment sur le plancher. L’on emploiera cependant différentes techniques selon que les combles sont accessibles ou pas. S’ils offrent une bonne accessibilité, l’artisan déploiera simplement des rouleaux d’isolants sur ledit plancher. Tandis que s’ils ne sont pas accessibles, l’on procèdera par soufflage mécanique. Concernant les matériaux isolants, les plus utilisés sont la ouate de cellulose, la laine de verre ou la laine de roche.

A lire aussi  Les étapes pour transformer votre camionnette en mini-maison