L’agriculture saine et responsable, qu’est-ce que c’est ?

Elle se définit par un système de gestion et de production agricole raisonnée alliant un haut niveau de biodiversité à des pratiques environnementales qui préservent les ressources naturelles. Elle intègre également des normes rigoureuses en faveur du bien-être animal. Elle répond à une demande de plus en plus croissante de produits naturels par les consommateurs. Sur le site https://www.valeurs-eleveurs.fr/, vous aurez des éléments pertinents. 

Les avantages de l’agriculture raisonnée

Elle comporte un certain nombre d’atouts pour les consommateurs en quête de santé, de nourriture saine. Cette agriculture responsable oblige les agriculteurs à respecter une multitude de critères. Les animaux vont bénéficier de beaucoup plus d’espace avec des accès en plein air obligatoires. Les rendements sont généralement inférieurs à ceux d’une agriculture traditionnelle, ce qui peut entraîner des coûts d’exploitation plus élevés. Les produits issus de cette agriculture contiennent moins de pesticides, de substances potentiellement nocives. Cette agriculture n’utilise pas de produits phytosanitaires qui ont sur la santé des effets néfastes. Avec l’agriculture responsable, on obtient des plantes saines.

Elle s’inscrit dans le développement durable

La démarche n’est pas strictement bio au sens zéro pesticide, engrais chimique, mais c’est plutôt une approche visant à éviter l’épuisement des ressources naturelles. Cette agriculture est très proche de celle dite raisonnée. Elle œuvre à la diminution de la consommation d’eau, un point parfois insuffisamment souligné alors que l’état des nappes phréatiques est très alarmant dans certaines régions. En 2040, la planète devra nourrir plus de 9 milliards d’habitants, 1,5 milliards de plus qu’aujourd’hui. L’agriculture responsable et saine respecte la terre, les sols. Aujourd’hui, on estime que plus de 20% des agriculteurs sont en transition vers le bio, l’agriculture raisonnée, saine. Les consommateurs sont en quête de produits non transformés, naturels cultivés avec moins de substances chimiques nuisibles pour la santé, pour la planète. L’agriculture responsable, va-t-elle devenir majoritaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*