Les besoins nutritionnels spécifiques des chats

Le chat est l’un des animaux les plus proches de l’Homme. De récentes études ont notamment montré son importance pour ce dernier. En effet, les propriétaires de chats ont une meilleure santé psychologique et souffrent moins de stress que les personnes qui n’en ont pas. Vu ces nombreux points, il est important d’assurer une parfaite santé à votre animal. Pour cela, vous devez lui fournir les besoins nutritionnels spécifiques dont il a besoin. Lisez cet article pour les connaître.

Les acides aminés

Les besoins nutritionnels spécifiques des chats comprennent les acides aminés. Il en existe de nombreux, mais le plus important reste la taurine. Cette dernière est un nutriment essentiel à votre boule de poils. En effet, elle favorise la formation des sels biliaires, indispensables à une excellente digestion des graisses dans l’intestin grêle.

Une carence prolongée en taurine provoque une dégénérescence de la rétine conduisant parfois à la cécité. Par ailleurs, cette carence peut causer des troubles cardiaques et avoir un impact négatif sur la fertilité.

Les matières grasses

Votre compagnon a également besoin de matières grasses d’origine animale. En effet, elles seules peuvent fournir de l’acide arachidonique. Comparativement à un chien, un chat n’est pas en mesure de synthétiser cette dernière. Néanmoins, lorsqu’il est nourri avec un niveau élevé de matières grasses, le minet peut devenir obèse.

Il est donc important de choisir un aliment contenant un niveau de matières grasses et une densité énergétique se conformant à votre chat et à son mode de vie. C’est la seule solution pour maintenir son poids et sa forme.

A lire aussi  Recycler un tee-shirt pour fabriquer une tente pour votre chat

Les glucides digestibles

Outre les acides et les matières grasses, les glucides digestibles constituent également un besoin nutritionnel spécifique du chat. Principalement, ils sont représentés par l’amidon contenu dans les céréales tels que le blé, le maïs, le riz…

Sur le plan énergétique, un gramme d’amidon apporte autant de calories qu’un gramme de protéines. Le chat, même s’il est naturellement carnivore, s’adapte peu à peu, au cours de sa domestication, à un régime alimentaire contenant des céréales.

Notez bien que le chat digère l’amidon bien cuit. Toutefois, il n’est pas conseillé de dépasser 35 % d’amidon dans un aliment. Cette proportion baisse à 25 % pour les chats présentant une certaine sensibilité comme les chatons et les chats persans.

Les minéraux

Les minéraux sont présents soit sous forme de macroéléments, soit sous forme d’oligo-éléments. Représentant en général 6 à 8 % du poids total d’un aliment sec, ils sont vitaux au fonctionnement de l’organisme du chat. Cependant, un excès de minéraux peut nuire à une bonne digestibilité. Par ailleurs, cela peut produire des effets inverses à ceux attendus.

Les protéines

En tant que besoins nutritionnels spécifiques du chat, les protéines participent au renouvellement de la peau et du pelage de votre chat. Une carence en protéine, dans la plupart des cas, provoque une chute de poils, le ralentissement de la pousse du pelage et un aspect général terne et cassant.

Pour son bien-être, les besoins nutritionnels spécifiques du chat doivent être assurés. Au nombre des plus importants, vous avez les acides aminés, les matières grasses, les glucides digestibles, les minéraux et les protéines.

A lire aussi  Comment cuisiner des friandises pour votre chat ?