Y’a comme un air de rhum-ba dans l’air

Délaissé il fut un temps à la faveur du whisky et du cognac notamment, le rhum opère un come-back réussi. Devenu aussi incontournable que les accessoires nineties tendance, laissez-vous séduire et laissez reposer votre bouteille de vin à la cave cette semaine. Bien entendu, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et est interdit aux mineurs, aux femmes enceintes et allaitantes. Pour en revenir au rhum, ce dernier peut être de couleur blanche. Simplement distillé, il est gustativement moins riche en saveurs. Le rhum ambré et le vieux rhum sont quant à eux plus aromatisés. Bien entendu, dépendamment de la composition des fûts dans lesquels ils évoluent au fil des ans, les papilles en seront émoustillées différemment. Bien sûr, le rhum peut être aussi arrangé. Mélangé à des fruits, des épices et des herbes, le rhum se veut alors plus festif à l’heure de l’apéro. Découvrez le rhum en toute simplicité ou presque et, plus particulièrement le rhum Zacapa, la Rolls des rhum.

Les caractéristiques uniques du rhum Zacapa

Avant de découvrir les astuces pour déguster à sa juste valeur un rhum Zacapa, fermez les yeux (ou presque sans quoi il vous sera difficile de lire la suite) pour découvrir l’origine de ce rhum d’exception, unique. Imaginez-vous au cœur du Guatemala, à l’est plus précisément. Vous voilà arrivé à Zacapa, une petite ville qui a donné son nom au rhum Zacapa. La plantation de cannes à sucre se déploie sur les plaines du mont Retalhulen, au pied d’un volcan actif. Devant vous, un terroir unique, fertile où la canne à sucre se développe sous les rayons du soleil ardent du Guatemala. Si certains rhums sont élaborés à partir de molasses, de résidus de la production de sucre, il n’en est rien pour le rhum Zacapa. Ce dernier est produit à partir du pur jus de cannes à sucre fraîchement pressées auquel est ajouté des levures extraites de l’ananas. À cet instant, le mélange n’est pas encore du rhum. Et pour cause, il vous faudra attendre qu’à 3000 mètres d’altitude, dans les hauteurs de Quetzaltenango, le mélange devienne du rhum dans des colonnes en cuivre. Le Rhum Zacapa 23 notamment est élaboré à partir d’un assemblage de différents fûts, d’un mélange de rhums de 6 à 23 ans d’âge. Des particularités qui sont d’ailleurs un gage de qualité que les fins connaisseurs reconnaissent entre mille. Et, pour le reconnaître, un petit ruban de feuille de palme royale orne chaque bouteille. Un joli clin d’œil à l’héritage Maya ! 

Guide de dégustation du rhum Zacapa

Lorsque vous vous apprêtez à déguster un verre (boire avec modération bien entendu), servez-vous religieusement un verre et tenez-vous prêt à vivre un moment inoubliable. En effet, ce rhum présente une palette aromatique inégalée. Mais avant cela, il faut choisir le bon verre. Le rhum se sert dans un verre au ventre large avec un col resserré. Ainsi, l’alcool est en contact avec l’air tandis que les odeurs restent concentrées et ne s’échappent pas du verre. Ensuite, à l’image des vins et autres alcools forts, le froid inhibe les arômes. Raison pour laquelle, mieux vaut réchauffer le verre entre vos mains avant de le déguster. Après avoir versé une lichette de rhum, faites-le tourner légèrement dans votre main afin d’en libérer pleinement les arômes. Ensuite, même si vous le préférez « frappé », évitez d’ajouter des glaçons au risque qu’il devienne fade. Le rhum se déguste à température ambiante tout simplement ! 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*