Comment adopter une poule ?

Réduire vos déchets, savourer de bons plats aux œufs frais, donner vie à votre jardin … c’est décidé, vous allez adopter une poule. Véritable animal de compagnie, en plus d’être agréable, la poule est très pratique à bien des égards. Mais voilà, pour adopter une poule et vous émerveiller tous les jours, à l’image de tous les animaux de compagnie, il est nécessaire de faire appel à un professionnel, mais aussi de faire le tour de la question pour réussir votre adoption.

Combien de poule et où les adopter ? 

Pour pondre des œufs, la poule n’a pas besoin de coq sauf si vous avez envie d’avoir des poussins. Si tel est le cas, sachez que la couvaison dure une vingtaine de jours. Si vous souhaitez un coq, comptez alors une dizaine de poules par mâle, s’il s’agit d’une race naine, seules trois à quatre poules suffisent. Pour autant, si le coq est utile pour prévenir l’arrivée d’un intrus, ce dernier se réveille à l’aube de manière bruyante et peut se montrer bagarreur. Quoi qu’il en soit, les poules vivantes sont faciles à trouver. Si vous recherchez les meilleures races de poules pondeuses, vous n’avez qu’à faire votre choix sur le site de magalli, un spécialiste de la poule pondeuse. Là encore, sachez qu’une poule seule déprime. Si la poule est par essence très heureuse, elle n’est heureuse qu’à deux. Adoptez trois à quatre poules si vous vivez en couple et, une dizaine pour satisfaire les besoins de votre famille nombreuse. 

Quelle race de poule privilégier ?

En pleine période de ponte, vous pouvez compter sur un œuf par jour en moyenne. En moyenne donc, une poule peut pondre jusqu’à 300 œufs par an. Choisir la race de vos poules est essentiel. Et pour cause, chacune d’entre elles possède des caractéristiques différentes. Selon la race la couleur de l’œuf peut varier, mais aussi son calibre. Vous pouvez alors opter pour la poule Sussex reconnaissable à son plumage blanc et sa collerette herminée noire, qui vous comblera de 300 gros œufs roux par an environ. Vous pouvez aussi choisir la championne des pondeuses qu’est la poule blanche. D’un blanc immaculé, svelte et élancé, elle satisfera vos papilles avec des 300 gros œufs par an d’un blanc immaculé. La poule rousse est aussi une excellente pondeuse et peut pondre plus de 6 beaux œufs roux par semaine. La poule pondeuse noire est certes plus rustique, mais elle est aussi une très bonne pondeuse. En fait, auprès des professionnels, il vous est facile de choisir les poules pondeuses qui satisferont vos besoins. Vous pourrez aussi choisir une poule pondeuse et craquer pour des poules qui pondent moins, mais qui sont de véritable fashion victim à l’image de la Hollandaise huppée, la Sabelgoot, la Padoue, la Nagasaki ou encore la Brahma Perdrix notamment. 

Comment nourrir une poule ?

Si la poule se délecte volontiers de vos épluchures, restes alimentaires, surplus du potager, mais aussi les indésirables du jardin comme les insectes et les vers, elle adore picorer. Tout comme le fait qu’il vous faut une alimentation saine pour être en bonne santé, il en est de même pour la poule. Une poule bien nourrie est une meilleure pondeuse. Pour cela, privilégiez une alimentation spécialement formulée. Il existe pour cela une alimentation spéciale pour prendre soin de vos poules, la préserver des parasites internes et externes tout en assurant un bon fonctionnement hépatique. Pour préserver les qualités nutritionnelles de ses œufs, rien de tel que de bien nourrir votre poule avec un aliment complet et équilibré, source de calcium et de vitamine D, mais aussi d’oméga 3 et d’huiles essentielles et de pigments naturels extraits de plantes notamment. Bien entendu, au menu de votre poule mieux vaut la nourri avec des matières premières d’origine agricole entièrement issues de l’agriculture biologique pour de bons œufs frais et sains. En marge, sachez qu’il existe aussi des friandises pour poule à base de coco !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*