Comment faire soi-même son déodorant bio ?

Au lieu d’acheter un nouveau déodorant tous les mois, il est parfois plus économique de fabriquer soi-même son déodorant bio. Voici toutes les recettes à essayer, histoire de changer ses habitudes de vie.

 

Déodorant bio en poudre ou solide ?

C’est choquant de constater que la plupart des déodorants commercialisés sur le marché contiennent des composants chimiques dangereux pour la santé. Et le pire est que les gens ne s’en aperçoivent qu’après avoir utilisé le produit. Heureusement qu’il est possible de fabriquer soi-même son déodorant bio. Pour cela, il faut sélectionner des ingrédients naturels faciles à trouver. L’argile blanche est un exemple concret. Mais la question serait de savoir si l’on veut créer un déodorant naturel en poudre ou solide. Cela dépend des préférences de la personne.

 

Fabriquer soi-même son déodorant bio en poudre : la recette à essayer

Pour fabriquer soi-même un déodorant en poudre, il faut mélanger 2 cuillères à soupe d’argile blanche, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude et 3 gouttes d’huile essentielle dans un récipient avant de conserver le mélange dans un pot avec couvercle. Il est possible d’appliquer ce produit naturel au niveau des aisselles à l’aide d’un coton. Afin d’éviter la transpiration des pieds, surtout pendant l’été, il convient de saupoudrer les chaussettes et les chaussures de ce déodorant bio.

 

Faire soi-même son déodorant naturel solide : les étapes à respecter

Pour fabriquer soi-même un déodorant naturel solide, on peut utiliser les mêmes ingrédients mentionnés ci-dessus. Mais il faut en ajouter d’autres pour obtenir le résultat souhaité. En pratique, il convient de mélanger 2 cuillères à soupe d’argile blanche ou de fécule de maïs, une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, quelques gouttes d’huile essentielle et 4 cuillères à soupe d’huile de coco.

 

Premièrement, on commence par faire fondre l’huile de coco au bain-marie afin d’obtenir une texture liquide. Deuxièmement, on ajoute l’argile ou la fécule de maïs, le bicarbonate de soude avant de mélanger le tout (hors feu). Troisièmement, il convient de verser 4 gouttes d’huile essentielle de palmarosa dans le récipient et de mélanger. Pour terminer, il faut transférer le produit dans un « roll-on » (facile à trouver sur internet). Un pot avec couvercle fera également l’affaire. Il est intéressant de noter qu’un déodorant naturel solide peut être conservé jusqu’à 3 mois.

 

Fabriquer soi-même son déodorant bio avec de la pierre d’alun

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, il est envisageable de concevoir un déodorant naturel à partir de la pierre d’alun. Il s’agit d’un sel d’aluminium et de potassium qui se présente sous la forme d’un petit bloc transparent. Bien entendu, il est déconseillé de l’utiliser directement sur la peau, car il peut avoir des effets nocifs. Avant de s’en servir, il ne faut pas oublier de l’humidifier sous un filet d’eau. Il ne reste plus qu’à l’appliquer doucement sous les aisselles propres et sèches. Il faut toutefois retenir que les pierres d’alun synthétiques sont dangereuses pour la santé, car elles contiennent de l’ammonium alun. Il vaut mieux se tourner vers les pierres d’alun naturelles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*