Guide d’installation d’un kit de panneaux solaires ?

L’installation de kit solaire en autoconsommation devient de plus en plus courante pour les nombreux avantages qu’elle présente. Facile à installer, les particuliers s’en servent pour avoir une autonomie totale face à la flambée du prix de l’électricité et de la baisse du prix des panneaux en quelques années. Découvrez comment l’installer soi-même.

Des études préalables pour l’installation d’un kit de panneau solaire

Pour bénéficier d’une installation électrique autonome, les particuliers font recours aux kits solaires. Ces kits solaires permettent surtout d’alimenter une habitation isolée du réseau national et d’avoir une dépendance totale sur la consommation énergétique. Avec un prix attractif sans les frais d’installation par des professionnels, le propriétaire doit alors avoir les compétences techniques nécessaires pour faire fonctionner l’installation.

L’installation étant facile, des connaissances en électricité de base et de branchement sont nécessaires, sans l’aide d’un professionnel. Cependant, une étude sur la puissance nécessaire pour les besoins du foyer serait recommandée. Avec une analyse de consommation mensuelle ou journalière, vous pouvez en déduire le kit solaire convenable à votre logement. De même, l’espace disponible pour l’installation serait à prévoir ainsi que les différentes techniques de pose.

En outre, l’installation de ce genre de kit doit être déclarée pour avoir l’autorisation d’effectuer des travaux et une demande de raccordement serait également utile.  

Les matériels utiles

Les kits solaires se vendent généralement avec tous les matériels nécessaires à l’installation. À savoir :

  • Les panneaux photovoltaïques
A lire aussi  La technologie domestique intelligente la plus facile à adopter dans votre maison

En fonction de vos besoins, vous pouvez adapter un bon nombre de panneaux solaires sur votre toit et même sur un terrain spécifique. Bien sûr, il faut penser à l’inclinaison et au moyen de fixation de ces panneaux pour avoir un meilleur rendement.

  • Un onduleur solaire ou des micro-onduleurs

À chaque installation solaire, l’onduleur est obligatoire. Le nombre d’onduleurs ou de micro-onduleurs dépendra du nombre de panneaux installés. Son rôle sera de convertir le courant continu généré par les panneaux en courant alternatif utilisable pour les appareils de votre foyer.

  • Les câbles et les cosses

Pour toute installation électrique, les câbles seront nécessaires pour assurer le transport d’énergie de la source vers les appareils, en passant par l’onduleur, la batterie et le régulateur. Normalement, les kits sont prémunis de guide d’installation pour faciliter l’installation de ces appareils. Il faudrait alors suivre les consignes de polarité pour éviter d’endommager l’installation.

  • Un régulateur solaire et les batteries

Pour les personnes utilisant des batteries pour récupérer l’énergie et le stocker, le régulateur sera un outil très utile. Il a pour rôle de contrôler la charge de votre batterie et de limiter sa décharge. Il peut aussi protéger votre installation contre les courts-circuits, l’inversion de polarité et la surchauffe.

  • Un support

Les panneaux photovoltaïques ont besoin de support pour se fixer et donner une inclinaison parfaite de 30 °.

  • Des outils de bricolage

En plus des compétences en installation électrique, vous devez avoir des compétences en bricolage pour la pose et la sécurisation de l’installation.

  • Des matériels de protection
A lire aussi  Pourquoi faire appel a un architecte d’interieur ?

Pour éviter les surprises, munissez-vous de matériels de protection lors de l’installation et l’entretien de vos panneaux solaires.

Les techniques de pose de panneaux solaires

La pose des panneaux est sans doute la tâche la plus ou moins complexe et qui nécessite des compétences en bricolage. Cependant, il est bien possible de poser les panneaux soi-même avec certaines précautions. Vous pouvez alors choisir d’installer les panneaux en surimposition en utilisant des supports ou en intégration pour remplacer entièrement une partie de votre toit. Installez des rails en guise de support pour fixer les panneaux. Et assurez-vous que ceux-ci sont bien fixés. 

Ensuite, les panneaux et les micro-onduleurs doivent être interconnectés entre eux suivant une configuration électrique convenable, en série ou en parallèle selon le modèle d’onduleur choisi. Le raccordement au tableau électrique se fait à la fin de la pose.