Les types de jardins les plus connus

L’importance du jardin n’est plus à démontrer. Outre le fait que sa flore met en lumière le climat qui l’accueille, ses matériaux révèlent la composition du sol. Un espace vert, sans aucun doute, représente un endroit privilégié de la maison. Ainsi, selon le rendu voulu, vous pouvez miser sur tel ou tel type de jardins. Quels sont les plus connus ? Suivez-nous pour les réponses.

Le jardin moderne

Le jardin moderne se remarque immédiatement grâce à son style épuré et géométrique. Se découpant en de nombreux espaces fonctionnels, il est considéré comme un véritable lieu de vie. À l’image des autres jardins, celui moderne compte des massifs. Ces derniers, de façon générale, se veulent contrastés.

Le plus souvent, dans un jardin moderne, il est réalisé un mariage entre des plantes très structurées et d’autres, plus souples et légères. Aussi, ce type de jardin se permet des hortensias, des fougères, des lavandes…

Le principal avantage du jardin moderne réside dans le fait qu’on peut l’aménager partout. En effet, il s’harmonise avec les pavillons et les maisons contemporaines, mais peut également sublimer les habitations anciennes.

Le jardin à la française

Le jardin à la française, pour faire court, reflète la maîtrise de l’homme sur la nature. À la fois grandiose et théâtral, il se compose de parterres de broderies, de grands bassins, d’arbres en alignement, de végétaux taillés en topiaires, etc.

Étant un symbole de richesse, l’eau est très présente dans le jardin à la française. Surtout, vous pouvez y retrouver des bassins de différentes formes : ronds, carrés, rectangulaires… Aussi, ceux-ci sont équipés de jets d’eau qui permettent de souligner cet aspect majestueux.

A lire aussi  Qu'est-ce que la culture hydroponique ?

Concernant les plantes, le jardin à la française accueille les buis, les ifs, les lauriers, les genévriers et bien d’autres. Par ailleurs, vous pouvez observer des parterres de fleurs composés d’œillets, de santolines et de bégonias.

Le jardin à l’anglaise

Du fait qu’il valorise le côté sauvage de la nature, le jardin à l’anglaise se positionne à l’opposé du jardin à la française. Pourtant, il est tout aussi étudié et entretenu. L’idée est de se croire au cœur d’un paysage naturel et romantique. Dans ce cadre, les allées sont sinueuses, les massifs possèdent des bords irréguliers et les courbes sont à l’honneur.

Les mixed-borders constituent des éléments de premier plan du jardin à l’anglaise. Il s’agit de larges massifs de vivaces, d’annuelles, de rosiers et d’arbustes. Se situant sur les côtés, ils permettent de fondre la limite du jardin avec le paysage en arrière-plan. Côté plantes, ce jardin mise sur les iris, les alliums et les tulipes.

Le jardin japonais

Si vous avez de petits extérieurs, le jardin japonais est ce qu’il vous faut absolument. Soigné et réglé au millimètre, ce type d’espace, entre minéral et végétal, tend à réaliser un paysage naturel en miniature.

Généralement, le jardin japonais est composé de symboles spirituels, de sculptures, de fontaines, de rochers, de graviers ratissés et de lanternes. Pour un rendu final se conformant à vos attentes, il est conseillé d’opter pour des matériaux nobles en ce qui concerne ces décors. Notez bien que la star du jardin japonais n’est rien d’autre que l’érable du Japon. Il peut être entouré d’azalées, de rhododendrons et de magnolias.

A lire aussi  Comment fabriquer des pas japonais?

Il existe de nombreux types de jardins, aussi éblouissants les uns que les autres. Concernant les plus connus, vous avez le jardin moderne, le jardin à la française, le jardin à l’anglaise et le jardin japonais.