Des astuces clés pour fabriquer un e-liquide DIY

Il y a tellement de e-liquides présents sur le marché de nos jours qu’il est parfois difficile d’en déduire la qualité ou la provenance. Toutefois, des boutiques de cigarettes électroniques et de e-liquides reconnues comme Full Vap vous font bénéficier de leur savoir-faire et de leurs conseils pour vous aider dans votre quête de vivre une expérience de vape agréable et unique. Si l’envie de concevoir vous-même un e-liquide DIY (Do It Yourself) vous titille depuis quelque temps, vous pourriez laisser libre cours à votre créativité en fabriquant votre e-liquide à vaper. Il y a des astuces clés à connaître avant de se lancer. En voici un petit tour d’horizon.

Comprendre la raison d’être du DIY

Le DIY est plus qu’une tendance, c’est aussi un art de vivre. Le e-liquide DIY représente pour vous l’opportunité de prendre pleinement conscience des produits que vous consommez en contrôlant la composition du e-liquide que vous concevez. Par conséquent, la vape est alignée avec vos attentes et votre goût au lieu de contenter votre palais avec des e-liquides proposés par les industriels. La fabrication d’un e-liquide DIY revêt un aspect ludique, car vous pilotez les dosages en arôme, base, avec ou sans booster de nicotine afin de créer un e-liquide parfaitement adapté à vos préférences. Toutefois, cela peut être compliqué lors des premiers essais, car il y a des risques de se tromper dans les assemblages ou le fait de ne pas laisser suffisamment de temps de maturation à votre composition peut aboutir à un e-liquide qui manque de saveur. Il faut aussi penser à s’équiper avec du matériel de protection, au préalable.

A lire aussi  Comment fabriquer votre outil à pinceau ?

Bien s’équiper pour fabriquer votre e-liquide DIY

Avant d’entrer dans le monde de la vape DIY, il est temps d’acquérir du matériel de protection tel que des gants et des lunettes. À Cysoing, Villeneuve-d’Ascq, Wasquehal ou sur la boutique en ligne de Full Vap, vous trouverez également des fioles graduées et des bases neutres PG/VG pour concocter votre e-liquide DIY. Il est utile de disposer de flacons vierges et de seringues pour réaliser les mélanges. À savoir que chaque e-liquide est constitué d’une base neutre PG et/ou VG, d’un ou plusieurs arômes concentrés, et optionnellement d’un booster de nicotine dont le taux varie selon les besoins du vapoteur ou l’objectif de sevrage tabagique.

Découvrir l’association des arômes DIY

Lorsque vous préparez votre e-liquide, vous intégrez un ou quelques arômes selon vos goûts : classic, fruité, fruité frais, gourmand ou menthe. Full Vap propose divers arômes pour e-liquides DIY en magasin et sur sa boutique en ligne, n’hésitez pas à y faire un tour pour vous lancer dans la conception de e-liquides faits maison. Les conseillers de Full Vap sauront vous aiguiller et vous fournir de précieuses recommandations. En développant vos connaissances en termes d’association d’arômes, vous découvrirez petit à petit les assemblages qui fonctionnent et les saveurs qui propulseront vos papilles dans un état d’extase. En fonction de la complexité de la composition et de sa nature, le steep ou temps de maturation du e-liquide sera plus ou moins long : entre quelques jours et plusieurs semaines. Ce processus permet de décupler les saveurs du e-liquide DIY et renforcer son pouvoir aromatique. Pour un e-liquide mono-arôme, comptez entre 2 et 7 jours de maturation, et une période de 2 à 3 semaines pour un e-liquide DIY alliant plus de deux saveurs. À savoir que la maturation des e-liquides gourmands est beaucoup plus longue que celle des fruités et des menthes, par exemple. Patience, apprentissage et expérimentation (encadrée ou sous les recommandations avisées des conseillers de Full Vap) sont les maîtres-mots en matière de fabrication de e-liquides DIY pour cigarettes électroniques.

A lire aussi  Fabrication d’une bougie maison : le guide