Redéfinir son look avec une nouvelle teinture

C’est le printemps, symbole de renouveau et de nouveau départ. Comme toute chose, au printemps la mode se renouvèle aussi. Ce regain ne se traduit pas uniquement sur les vêtements et autres accessoires, mais aussi par la coiffure. Chaque nouvelle tendance à sa propre coiffure adaptée et parfois sa teinte personnelle.

Les effets indésirables de la teinture

Les colorations capillaires peuvent avoir des effets secondaires qui sont loin d’être anodins. Certains ingrédients utilisés peuvent irriter la peau, provoquer des allergies, et même être toxiques. En modifiant les cheveux de manière chimique, la coloration (ou la décoloration) l’affaiblit et diminue sa résistance. C’est pourquoi on recommande souvent aux femmes qui se teignent les cheveux de recourir à des traitements spéciaux, censés réhydrater leur chevelure et lui redonner de la force et de l’éclat. Il ne fait aucun doute que le nombre de cas d’effets indésirables engendrés par des teintures capillaires est sous-estimé, et dont beaucoup restant largement méconnu des consommateurs. Comme la possibilité de provoquer la perte et la casse de cheveux. En 2001, dans une étude publier sur l’International Journal of Cancer, des chercheurs californiens ont montré que le risque de cancer de la vessie doublait chez les utilisateurs réguliers de teintures capillaires. D’autres études sont en cours, et il n’est pas exclu que des substances utilisées aujourd’hui soient prohibées dans les années à venir.

La teinture bio pour une utilisation de temps à autre

Si l’on ne peut pas se passer de teinture comme les footballeurs des grands championnats, on peut se tourner vers une utilisation ton sur ton ou semi-permanent, ou en adoptant une teinture bio. Une coloration bio se réalise à partir d’un mélange de poudres de plantes certifiées biologiques. Chacune de ces plantes possède des molécules naturellement colorantes. Il faut garder à l’esprit que : « Le label d’un organisme de certification bio est un indice de qualité en soi ». Le fabricant a dû prouver qu’il n’y a pas de pesticide, pas de colorant non naturel, ou de produits chimiques néfastes dans son produit. En plus de respecter l’environnement et de miser sur des ingrédients naturels, la coloration bio a l’avantage d’être très douce. Comme elle s’accroche en surface sur la fibre capillaire, elle gaine le cheveu qui devient plus fort et plus brillant. La principale limite de cette technique concerne le choix des teintes. La palette étant restreinte, on ne pourra pas obtenir de couleur vive comme un violet ou un rouge ni de nuance très claire comme un blond polaire. En outre, on ne peut que raviver sa couleur naturelle ou la foncer, mais impossible d’éclaircir avec une coloration bio.

Les teintes tendance en 2020

  • Le châtain cuivré : plus clair que le brun, le châtain est une valeur sure. Il convient à quasiment toutes les carnations et couleurs naturelles de cheveux.
  • Le roux : la coloration rousse séduit de plus en plus. Pour franchir le pas, on peut opter pour un roux cannelle. Cette teinte se rapproche assez du brun avec des reflets lumineux de miel.
  • Le brun foncé : si l’on a déjà les cheveux foncés naturellement, le brun profond ou le brun chocolat est la couleur parfaite. Foncé, noisette ou avec des reflets acajou, il sublimera les cheveux longs, mais également les coupes courtes.
  • Le blond avec de jolis reflets : pour raviver un teint terni par l’hiver, pourquoi ne pas apporter de la luminosité dans les cheveux ? Pour cela, optons pour une coloration blonde avec de jolis reflets dorés ou cuivrés.
  • Les colorations acidulées : si l’on ne souhaite pas passer inaperçue, la coloration acidulée est faite pour nous.De petites mèches de couleurs vives dynamiseront le look. Même si la tendance est plutôt aux colorations naturelles en cette saison, on peut tout de même nous amuser avec des teintes de rose, de bleu ou encore de vert.