Que l’on exerce un métier créatif ou non, la problématique de la créativité et du renouvellement des idées se pose souvent à un moment ou à un autre de notre vie. S’il existe des méthodes pratiques pour développer sa créativité, et nous vous en avons donné quelques unes déjà, un travail plus profond sur soi est parfois nécessaire. Je vous propose mes clés pour devenir créatif de façon générale dans votre vie.

Cela peut paraître paradoxal, mais je vais vous expliquer comment développer votre créativité de façon très cartésienne. Dans cet article, je ne vais pas parler de la créativité au sens « pratique », celle qui consiste à trouver une idée originale, mais de la créativité « fondamentale », c’est à dire l’ouverture d’esprit qui vous permettra de penser différemment et de trouver au quotidien et pour toutes les situations, des solutions nouvelles et originales ! Alors commençons par le commencement !

Que savez-vous de la créativité ?

Elle peut être définie comme un processus psychologique ou psycho-sociologique par lequel un individu ou un groupe d’individus témoigne d’originalité dans la manière d’associer des choses, des idées, des situations et, par la publication du résultat concret de ce processus, change, modifie ou transforme la perception, l’usage ou la matérialité auprès d’un public donné. Elle croise notamment la créativité individuelle avec la sérendipité ; l’aptitude à utiliser des éléments trouvés alors qu’on cherchait autre chose.

C’est dans cette définition très rationnelle du concept de créativité, que l’on peut découvrir l’enjeu : transformer la perception des autres sur un sujet particulier en faisant preuve d’originalité. Rien que ça !

Développer sa créativité, c’est dangereux !

Être créatif dans un monde comme le nôtre n’est pas sans risques, il vaut mieux le savoir. Et cela pour plusieurs raisons :

  • La première c’est que les esprits libres sont souvent mal vus. On ne les comprends pas toujours, on ne peut pas les contrôler, ils sont donc potentiellement dangereux dans les sociétés où tout doit être maîtrisé. Nous avons la chance d’être en France dans un pays plutôt ouvert, mais nous sommes loin d’être les plus tolérants ! Un créatif risque donc d’être marginalisé.
  • Être créatif c’est prendre un risque par définition ! La créativité naît de notre unicité, de notre histoire. L’enjeu est de s’ouvrir aux autres en proposant notre propre lecture du monde et de prendre parti, au risque que cela dérange. Vous ne ferez jamais l’unanimité !

Aujourd’hui par exemple, je prend un risque en écrivant cet article qui n’est qu’un avis personnel, tiré de mon expérience et de ma vision des choses. Certains ne seront pas d’accord ou trouveront cela incomplet peut-être. Mais d’autres s’y retrouveront probablement !

développer-créativité

Un intérêt qui vous dépasse !

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez le sentiment de manquer de créativité. Mais savez-vous réellement ce que peux vous apporter une plus grande créativité ? Développer sa créativité n’a pas pour seul enjeux d’être plus productif dans sa vie professionnelle, c’est aussi un atout réel dans votre vie quotidienne. C’est une porte ouverte vers votre véritable nature, vers votre épanouissement personnel et par conséquent un premier pas vers le bonheur ! Or n’est-ce pas ce que nous recherchons tous ?

Surprendre l’amour de votre vie, tous les jours ; faire rêver à travers une oeuvre artistique ; proposer des idées inédites ; changer le monde…

Avez-vous décelé le point important dans tous ça ? L’enjeu de la créativité est de transformer la vision des autres, quitte à prendre un risque personnel. C’est donc indirectement prendre une responsabilité et faire preuve d’une grande ambition. C’est une volonté noble qui dépasse l’intérêt personnel et bien qu’elle puise ses forces en nous, l’aspect social est important !

Où en est votre créativité ?

Je vous invite à essayer ce test, qui est très révélateur des limites que nous fixe notre esprit. Il n’y a pas de honte à ne pas réussir, le tout c’est de comprend où on a échoué.

En seulement 4 traits et sans lever le crayon, passez sur les 9 points de la feuille en une seule fois !

test-des-neufs-points-créativité

Il n’y a qu’une seule façon de réussir ce test, c’est de transgresser les limites que nous nous imposons nous même. Car ceux qui ont échoué ont vu ces 9 points comme un carré avec des frontières à ne pas dépasser, alors qu’aucunes limites n’ont été données. Pour réussir ce test, il faut sortir du cadre ! Voici la réponse.

développer-sa-créativité

Voilà, vous avez transgressé les règles et vous avez atteint l’objectif. Mais vouliez-vous vraiment atteindre l’objectif de cette façon ? Est-ce que cela vous ressemble ? 99% de ceux qui ont réussi le test ont reproduit ce que je viens de schématiser plus haut, mais être créatif c’est faire quelque chose d’original non ?

Amusez-vous avec votre intelligence !

Oui il faut penser différemment pour trouver des solutions originales. Votre cerveau est un muscle qu’il faut étirer, entraîner, brutaliser afin d’aller toujours plus loin. Pour le test précédent, il existe d’autres solutions que la plupart n’envisagent pas. On peut imaginer qu’il ne s’agit pas de « points mathématiques » et qu’on peut leur attribuer une dimension, une épaisseur, mettre cette idée à son avantage et résoudre ce problème en 3 traits seulement.

développer-sa-créativité-02

La créativité rend donc plus efficace, puisqu’en étant encore plus original dans ma démarche, j’ai économisé un trait. Et elle peut être poussée plus loin encore :

  • Rien ne m’empêche de plier la feuille de façon à ce que tous les points se chevauche et les percer tous en même temps avec mon stylo !
  • Qu’est-ce que m’empêche aussi d’utiliser un trait de feutre très épais pour relier tous les points en même temps ?

Et là j’ai économisé 3 traits ! J’ai respecté les contraintes du problème, en transgressant les limites virtuelles que mon esprit m’impose. Ce n’est donc pas de la triche 🙂

La créativité c’est l’intelligence qui s’amuse !

Le pouvoir de l’inconscient

Lorsque l’on cherche à développer sa créativité on parle souvent de retrouver l’âme d’un enfant. Mais qu’a-t-on bien pu perdre depuis l’enfance ? Certes nous sommes moins innocents, nous avons plus de peurs, nous avons des responsabilités d’adultes… En fait, ce qui nous manque réellement c’est le temps !

Si l’on reprend la dernière partie de la définition de la créativité citée plus haut, on peut lire :

Elle croise notamment la créativité individuelle avec la sérendipité ; l’aptitude à utiliser des éléments trouvés alors qu’on cherchait autre chose.

Dans cette phrase, on peu comprendre que la créativité vient aussi de l’intelligence à profiter du hasard, des réponses à d’autres problèmes, pour résoudre un problème initial. Faire preuve de sérendipité c’est pour moi s’accorder le temps de placer sa réflexion sur d’autres choses.

L’enfant prend le temps, il s’extasie, il observe. Il regarde les fourmis suivre des chemins invisibles vers leurs nids ou prend le temps de ne rien faire du tout ! Il passe d’une activité à l’autre, avec entrain, sans se bloquer. Pour être créatif, il ne faut mettre aucune barrière.

Mais il y a aussi un autre aspect que l’on néglige et qui entre dans le processus de « sérendipité créative » : le pouvoir de l’inconscient. Notre cerveau enregistre des données, résout des problèmes, travaille de façon inconsciente notamment lorsque nous sommes concentrés sur d’autres choses ou que nous nous reposons. Un pouvoir qui contribue donc à être créatif et que l’on peut perfectionner en se nourrissant du maximum d’informations possibles (veille sur internet, rencontres, réaliser des ébauches…).

Pour ceux qui sont intéressés, voici une vidéo très complète pour comprendre le fonctionnement de l’inconscient.

Superhero kid. Girl power concept

En résumé

Développer sa créativité revient donc à libérer son esprit de toutes contraintes et de toutes certitudes. C’est un renouvellement permanent de soi, de ce que l’on pense être, de ce que l’on pense savoir pour mettre son intelligence à l’épreuve.

Pour développer sa créativité il faut donc sortir de sa zone de confort, découvrir de nouvelles choses, puiser dans l’imaginaire pour ensuite le rapporter à notre monde, à notre histoire. Être créatif ce n’est pas chercher à plaire, mais faire adhérer à notre vision originale des choses.

Je regardais juste avant d’écrire cet article « Le Voyage de Chihiro » de Hayao Miyazaki. Je me disait parfois avec amusement « comment il a pu imaginer un truc pareil ». C’est le parfait exemple de la créativité, quand l’artiste puise dans sa culture, la mythologie japonaise en l’occurrence, pour en faire sa propre interprétation et proposer quelque chose d’unique et d’original qui transforme notre propre perception des choses.

ateliers DIY